Faux airs

Au-delà de ses hauts airs 

Le monde est un îlot désert Qui pleure tout bas ! 

Je confonds la réalité  Je confonds la parole de ma faiblesse Me voici j’oscille sur le chemin 

Je marche avec lui  L’orgueilleux qui marche sur ses épaules Et je m’aperçois qu’il est la vérité foulée des pieds 

Le voici à un pas de la terre avec son air idiot  Se chantant à lui-même ses idéaux Ignorant la terre qui l’attend 

Vois le faux air marcher sur la terre  Îlot qui pense être haut Mais que les eaux mettent en bière 

   NEMT 

Laisser un commentaire




meslectures14 |
je m'en vais vers l'arbre v... |
Ecrits d'OBI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Contes de Brocéliande et d'...
| Graine D'Auteur
| Suzanne PATRICK