Génie Noir

 

Femme des masques à peine voilés 

Tu portes en toi les secrets des anciennes reines 

Ton sein alimente les danses sacrées 

Et c’est en transe que les rites te font femme 

Femmes des rivières interdites et des forets vierges 

Tu es l’éclat du soleil et la serve des ruisseaux 

Ta mamelle domine les monts et les merveilles 

Et ton génie consacre mes rêves et mes idéaux 

Femmes des rites et des chants 

Des modernités et des horizons ensoleillés 

Femme des villes et des champs clairsemés 

Tu es le vent qui danse, m’entraîne et m’enchante 

Femme de feu aux accents des collines 

Ouvre-moi tes bras afin que mon âme chante 

Le chant des noces alchimiques et des divines mélodies 

Le chant des hirondelles et des intimes comédies 

Femme du soleil et des étoiles filantes 

Mon corps rime dans tes danses 

A la recherche des trésors cachés 

Femmes des matitis et des taudis 

Femme du bord de mer ou femme savante 

Femme des marchés combles ou femme colombe 

Femme d’amour ou femme d’un  jour 

Femme, tout court et femme pour toujours. 

 

NEMT 

 

Laisser un commentaire




meslectures14 |
je m'en vais vers l'arbre v... |
Ecrits d'OBI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Contes de Brocéliande et d'...
| Graine D'Auteur
| Suzanne PATRICK